Quelles aides puis-je toucher quand je vis en colocation ?

Posté le 07 Juin 2018 à 10:40

En colocation, il est possible de toucher deux types d'aides.

 

1. Les aides au logement

Le fait d’habiter en colocation n’empêche pas de bénéficier d’une allocation logement. La colocation correspond au partage d’un logement entre plusieurs personnes ne vivant pas en couple, chaque colocataire est donc considéré comme un allocataire ayant des droits distincts. Chacun doit faire sa propre demande d’aide en déclarant ses revenus personnels. Le montant de l’aide au logement est calculé en fonction des ressources et du loyer payé par chacun des colocataires.

L’arrivée ou le départ d’un colocataire entraîne la révision de l’aide au logement le mois suivant l’événement. Pour pouvoir faire une demande d’APL, il est nécessaire de figurer sur le bail (ou bien sur un avenant au bail ou sur un contrat de sous-location déclaré au propriétaire) et d’occuper le logement à titre de résidence principale.

La CAF (Caisse des Allocations Familiales) fixe un montant maximal de revenus au-delà duquel il n’est pas possible de percevoir d’aide : les revenus pris en compte sont ceux de l’année précédant l’ouverture des droits (ces revenus sont ensuite déclarés par les allocataires au 1er juillet de chaque année). Pour calculer les aides auxquelles vous pouvez prétendre et remplir une demande d’aide au logement en ligne, rendez-vous sur le site www.caf.fr.

 

2. Les revenus de complément (RSA ET ARE)

Vous ne faites pas partie du même foyer fiscal que vos colocataires : vous pouvez donc continuer à percevoir des aides, telles que le RSA en tant que mère isolée par exemple.